Mode éthique, ça veut dire quoi exactement ? | Têt Maré

Mode éthique, ça veut dire quoi exactement ?

Fast fashion, mode durable ou encore slow fashion sont certainement des termes dont vous avez récemment entendu parler. Pourtant, certains de ces mots à la mode entourant la mode éthique sont naturellement frustrants pour les consommateurs et les experts du secteur. Qu'est-ce que l'éthique ? Et comment est-il mesuré ? 


Nous pouvons tous convenir que l'éthique nous aide à devenir de meilleures personnes, mais qu'est-ce que cela signifie réellement ?


Mode éthique, une définition évolutive

La mode éthique est la conception, la production et la distribution de vêtements et accessoires de mode qui se concentrent sur la réduction des dommages causés aux personnes et à l’environnement. 


Dans l’idéal, cela profite à ceux qui travaillent le long de la chaîne d'approvisionnement et crée un avenir meilleur pour tout le monde, pas seulement pour ceux qui sont au sommet. 


La mode éthique concerne l'impact social et l'éthique derrière le label d'une marque. L'expression, qui a été inventée assez récemment, est considérée comme l'inverse de la mode rapide - ou fast fashion. La plupart des consommateurs interprètent la mode éthique comme un terme créé en réponse à une industrie connue pour sous-payer ses employés, et dans des usines et des conditions de travail dangereuses, rien de moins. 


La mode éthique cherche à répondre à des questions telles que « Qui a fabriqué ce vêtement ? » » et « Cette personne gagne-t-elle un salaire décent ? 

La solution est plus de transparence de la marque

L'industrie de la mode dans son ensemble est en constante évolution, et tenter de définir une définition toujours à jour pour des catégories telles que la mode éthique est un point discutable. 


Laissez les consommateurs définir ce que la mode éthique signifie pour eux en fonction de leurs valeurs personnelles, et demandez aux marques de s'engager à la transparence au lieu des mots à la mode.


Certes, il y a des données, comme un salaire décent et des conditions de travail sûres. Mais il y a tellement plus qui peut être ajouté au mot « éthique ». C'est difficile à cerner quand les valeurs de tout le monde ne sont pas exactement les mêmes. Le mouvement continue d'apprendre et de grandir, ce qui rend presque impossible de simplifier le problème ou d'offrir une définition claire.


Au lieu de chercher ce que les consommateurs veulent entendre (un défi de taille), les entreprises textiles doivent plutôt choisir les valeurs qui comptent le plus pour elles. 


Une entreprise honnête est plus susceptible de susciter l'intérêt des consommateurs de la génération Y et de la génération Z qui se soucient de la transparence et de l'authenticité. Plus les marques fournissent d'informations, plus elles sont susceptibles d'être félicitées plutôt que critiquées.

Le rôle des marques 

Prenons le cas exemple de Têt Maré. Lors de sa création, je me suis bien sûre posée toutes ces questions : si j'achète des tissus à bas prix, suis-je un acteur de la maltraitance et d'exploitation humaine? Suis-je responsable si le packaging utilisé pollu notre planète ou est mal recyclé?

Plus le temps passe, plus je comprends la complexité de ce terme "éthique", et ma pensée à ce propos a bien évolué...Lors du lancement de Têt Maré 3 choses m'intéressaient : créer, voir ma marque grandir, et rembourser mon prêt étudiant. Tout ça, c’est beau à dire, mais à quel prix?Il y a deux ans j'achetais le packaging le plus rentable (d'ailleurs si vous recevez des paquets en plastique, c'est que je souhaite écouler ce stock acheté il y a 2 ans🙄). 


Aujourd'hui mon opinion a bien évolué. Lorsque je veux concevoir un nouveau packaging, la première question est :est-ce vraiment utile? Si c'est un bout au carton, papier ou étiquette qui sera jetée 5 min après que ma(mon) cliente aura ouvert son colis, je dis : NEXT.

Et pour ce qui est essentiel, je sélectionne uniquement des packagings produits avec des matériaux recyclables ou recyclés.
De même avec mes collaborateurs : leur bien-être est le plus important ! Que ce soit avec ma mère, mes stagiaires, illustrateurs ou prestataires.

J'ai remarqué ce changement de pensée dernièrement, lorsque j'étais à la recherche d'un logisticien. La première question (qui paraissait archi bête, mais tant pis) était : Est-ce que vos employées sont bien traités, où vous travaillez comme Amazon?

Un peu direct, mais bon cette question m'a permis de faire le tri et de trouver la perle rare !

En tout cas, je risque surement de faire des erreurs et d'en tirer des leçons, mais ce qui est sur, c’est que la définition du terme "éthique" évolue et moi aussi ....

Leave a comment

Please note, comments need to be approved before they are published.